Type d'événement, date(s) et adresse(s)Colloque et journée(s) d'étude

Institut d'études avancées de Paris, Hôtel de Lauzun, 17 quai d'Anjou, 75004 Paris

Gouverner la sexualité féminine, gouverner la biologie synthétique

Affiche

Séminaire organisé par Delphine Gardey (résidente 2017-2018 de l'IEA de Paris), avec le soutien du Centre Alexandre-Koyré.

Programme

Autour de la sortie de deux ouvrages récents, une après-midi de rencontre-discussion avec les auteur.e.s :

14h30. Gouverner la biologie synthétique
Sara Aguiton (CNRS, Centre Alexandre Koyré)
Discussion : Dominique Pestre (EHESS, Centre Alexandre-Koyré)

« Peut-on faire produire du carburant à des bactéries ? Un virus éteint peut-il être fabriqué en laboratoire et envoyé par voie postale ? Les politiques de prévention du « bioterrorisme » parviennent-elles à se saisir de ces objets de laboratoire ? Comment organiser un débat public sur ces questions ? »
Sara Aguiton, La démocratie des chimères. Gouverner la biologie synthétique, Le Bord de l’Eau, 2017

15h45. Gouverner la sexualité féminine
Delphine Gardey (Université de Genève et IEA de Paris)
Discussion : Jean-Paul Gaudillière (INSERM-EHESS, Cermes)

« Le sexuel est-il affaire d’instinct ou d’apprentissage, de physiologie ou de psychologie ? Où se logent les fonctions et les capacités sexuelles, comment les décrire et les soigner ? Le désir sexuel peut-il être matérialisé, sa physiologie décrite ? Dévoile-t-il l'identité profonde des sujets ? Sa nature et son expression diffèrent-elles chez les hommes et les femmes, les hétérosexuelles et les lesbiennes ? »
Delphine Gardey et Marilène Vuille (dir). Les sciences du désir. La sexualité féminine de la psychanalyse aux neurosciences, Le Bord de l’Eau, 2017

Entrée gratuite, inscription obligatoire à cette adresse.