Políticas de la ciencia
Type de publication et date de parutionOuvrage
Paru(e) le

Políticas de la ciencia

Historia, actores, espacios e instituciones, de la Edad Moderna al mundo contemporáneo

Direction d'ouvrage

Rafael Mandressi, Vania Markarian

ISBN 13

Políticas de la ciencia : historia, actores, espacios e instituciones, de la Edad Moderna al mundo contemporáneo ("Politiques des sciences. Histoire, acteurs, espaces et institutions de l'époque moderne au monde contemporain"), dirigé par Rafael Mandressi (CNRS, CAK) et Vania Markarian (UdelaR), rassemble des travaux originaux sur les relations entre science et politique.

Ce livre a commencé à prendre forme en 2020, première annus pestiferis mondiale du XXIe siècle, lorsque la crise sanitaire de la pandémie de Covid-19 a fortement mis en évidence les liens entre science et politique – ou, peut-être mieux, entre connaissance scientifique et pouvoir de décision. En effet, ces relations ont alors acquis une visibilité sociale inhabituelle et ont occupé une place centrale dans le débat public. Pourtant, le point de vue des historiens a d'abord été relativement absent. Convaincus que leur métier produit une intelligibilité différente, Rafael Mandressi et Vania Markarian ont réuni des collègues d'Amérique latine, d'Europe -dont Antonella Romano (EHESS) et Wolf Feuerhahn (CNRS) pour le CAK- et d'Amérique du Nord pour tenter de saisir de manière plus concrète et plus complexe la trame dans laquelle la sphère politique et la connaissance scientifique se sont historiquement enchevêtrées. L’ouvrage issu de ces rencontres présente une série d’études couvrant différents aspects de la relation entre science et politique sur cinq siècles et trois continents : les acteurs et les médiations, les institutions, l’échelle globale et l’idée même de "peste" qui a motivé l'entreprise.