Mathématiques et arts de penser depuis le XVe siècle
Type de publication et date de parutionRevue
Paru(e) le

Mathématiques et arts de penser depuis le XVe siècle

Revue de Synthèse

Direction d'ouvrage

Giovanna Cifoletti, Jean-Marie Coquard

Editions Brill
Lien(s) externe(s) Brill
ISSN 1955-2343

D’après Pierre de la Ramée (1515-1572), "bien que [les humains] soient tous naturellement participants de la faculté syllogistique, néanmoins le nombre est bien petit de ceux qui s’occupent d’en bien user, et de ce petit nombre, encore est bien moindre la quantité de ceux qui savent disposer par bonne méthode et juger". La méthode pour former et entrainer cette faculté est en particulier l’algèbre, qui "apprend à discourir". Née dans la pratique des mathématiques du petit commerce, elle a été adoptée par les humanistes de la Renaissance et reconnue comme un nouvel art de l’invention, comme une art de penser. Mathématiciens, ingénieurs, scientifiques, juristes et médecins participent de cette vision de la connaissance humaine, que les articles de ce numéro illustrent, dans un cadre comparatif, varié  et de longue durée.