Type d'événement, date(s) et adresse(s)Colloque et journée(s) d'étude

Centre Alexandre-Koyré, 27 rue Damesme, 75013 Paris

Politiques et pratiques de l'interdisciplinarité - Des objets aux studies

1er atelier

AttachmentSize
Présentation des ateliers231.65 KB
Chercheur(s) associé(s) Wolf Feuerhahn Rafael Mandressi
Affiche

L’interdisciplinarité est un mot d’ordre autant institutionnel qu’épistémologique. Qu’on le loue pour sa capacité à briser les présumés « carcans » disciplinaires ou en déplore la  dissémination universelle, il ne fait que très rarement l’objet d’enquêtes de la part des sciences historiques et sociales. Le programme de recherche « Politiques et pratiques de l’interdisciplinarité », soutenu par l’EHESS dans le cadre des festivités pour la commémoration du 70e anniversaire de la création de la VIe section de l’EPHE, a souhaité remédier à cet état de fait.

Le premier atelier organisé dans le cadre de ce programme s'intitule "Des objets aux studies: les terrains de l’interdisciplinarité". L’une des transformations opérées dans le cadre des politiques interdisciplinaires a consisté à rebattre les cartes des découpages organisationnels et intellectuels de la recherche. Aux critères disciplinaires sont venus s’ajouter des regroupements en fonction des objets d’enquêtes : STAPS, gender studies, science studies, area studies, cultural studies, postcolonial studies... Ce premier atelier vise à examiner ces transformations à la lumière d’études de cas.

Avec Stéphan Mierzejewski (École Supérieure du Professorat et de l’Éducation Lille Nord de France), Jean-Christophe Coffin (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, CAK) et Renaud Debailly (Université Paris-Sorbonne, GEMASS).