Type d'actualité et date de publicationChercheur.es accueilli.es au CAK

Mariana Labarca

Du 19 février au 19 mars 2018

Portrait

Mariana Labarca est docteure en histoire à l'Université Adolfo Ibáñez (Chili). Elle est accueillie au CAK dans le cadre du projet ECOS-Sud.

Thèmes de recherche

  • Histoire de la médecine et de la folie à l’époque moderne
  • Circulation des savoirs

Travaux en cours

Projet ECOS-CONICYT n° C16H04, “Fragments de monde en transit. Objets et artefacts américains en Europe, XVIIe-XXe siècle”

En vue de rendre compte de l’échelle transatlantique dans le processus de médicalisation des troubles mentaux au Chili, le projet cherche à établir le corpus de livres de médecine et sur la santé ayant circulé au Chili au XVIIIe siècle, en explorant les dynamiques de circulation, leurs itinéraires, les modes de transport, les agents de la transmission et les contenus.

Projet FONDECYT Posdoctorado nº 3180684, “Enfermedades mentales y emociones en Chile (1750-1830): circulación de ideas y nociones médicas, jurídicas y culturales”

Ce projet examine les idées et les savoirs sur les maladies mentales qui ont circulé au Chili à la fin de la période coloniale, en interrogeant les formes par lesquelles la société profane a conçu les troubles mentaux, comment ceux-ci étaient identifiés, expliqués et gérés. Le projet vise ainsi à récupérer les différentes voix qui ont participé dans l’articulation des savoirs sur les maladies mentales et les émotions au Chili entre 1750 et 1830, en examinant les formes diverses de conceptualisation des troubles mentaux, leurs connexions et les manières selon lesquelles leurs significations étaient négociées. L’accent est mis sur deux aspects en particulier : les formes diverses par lesquelles les maladies mentales étaient identifiées, caractérisées et gérées dans l’espace judiciaire chilien, et la culture écrite qui a accompagné et nourri la formulation de ces connaissances dans une perspective transatlantique, en examinant la circulation et la réception au Chili de livres européens traitant des maladies mentales et des déséquilibres émotionnels.

Publications

“Cuando la mente se oscurece y el cuerpo se debilita. El dolor de la ancianidad en el Gran Ducado de Toscana, siglo XVIII”, en Homo Dolens. Cartografías del dolor, Rafael Gaune y Claudio Rolle (eds.) PUC e Ian Ramsey Centre for Science and Religion, University of Oxford, FCE.

“El desequilibrio emocional y sus manifestaciones físicas: formas de identificar y comprender la enfermedad mental en la Toscana del siglo XVIII”, en Rastros y gestos de las emociones: Des-bordes disciplinarios, Macarena Cordero, Pedro Moscoso y Antonia Viu (eds), UAI y Cuarto Proprio.

“Emociones, locura y familia en el siglo XVIII: apuntes sobre un debate historiográfico en curso”, Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En línea], Coloquios, Puesto en línea el 01 diciembre 2015.

“The Emotional Disturbances of Old Age: On the Articulation of Old-Age Mental Incapacity in Eighteenth-Century Tuscany”, Historical Reflections/Reflexions Historiques 41, no. 2 (2015), pp. 19-36.   

“Locura, género y familia en procesos de interdicción por incapacidad mental. Gran Ducado de Toscana, siglo XVIII”, en Formas de control y disciplinamiento. Chile, América y Europa, siglos XVI-XIX, eds. Rafael Gaune y Verónica Undurraga, (Santiago: Uqbar editores, Consejo Nacional de la Cultura y las Artes, Instituto Riva-Agüero PUCP, 2014), pp. 241-261.