Type d'actualité et date de publicationChercheur.es accueilli.es au CAK

Émilie Stoll

Du 1er septembre 2019 au 31 décembre 2023

Lien(s) associé(s)CV HAL
AttachmentSize
CV Emilie Stoll485.67 KB
Chercheur(s) associé(s) Emilie Stoll
Portrait E. Stoll
© Juliette Lancel

Laboratoire Caribéen de Sciences Sociales - LC2S

emilie.stoll@cnrs.fr

Travaux en cours

Coordination du projet Émergence(s) Ville de Paris EXORIGINS (2019 – 2023)

"De la diversité bio-culturelle dans les jardins des Parisiens : circulations de végétaux, de personnes et d’imaginaires"

Plus d'informations

Thèmes de recherche

- Amazonie Brésil

- Anthropologie de la transmission

- Ancrage territorial

- Transmission de la terre

- Migrations des hommes et des végétaux

Éléments de bibliographie

Livres

2009 STOLL, E., Terres indiennes et politique indigéniste au Brésil : des territoires à la carte, Paris, L’Harmattan. ISBN : 978-2-296-07950-2

Livres co-édités

2019  STOLL, E., ALENCAR, E. F., FOLHES, R. T., MEDAETS, C. (orgs.), Paisagens Evanescentes: Estudos sobre as Percepções das Transformações nas Paisagens pelos Moradores dos Rios Amazônicos, Belém, Editora do NAEA, 244 p. ISBN: 978-85-7143-183-6

Direction de numéros spéciaux de revues

2019 BOYER, V. ; STOLL, E. (Org.), numéro thématique Territoires et identités : une construction patrimoniale, revue Autrepart, n. 84, 2017. https://www.cairn.info/revue-autrepart-2017-4.htm

Articles et chapitres d'ouvrages

2020 STOLL, E., « Un fonds d'archive inédit pour une coopération franco-brésilienne réussie », Nouvelles CNRS Rio [revue semestrielle de la représentation CNRS au Brésil], n. 8, décembre 2020, p. 4-8. https://www.cnrsrio.org/wp-content/uploads/2020/12/Newsletter-8-1-1.pdf

2020 STOLL, E., MEDAETS, C., « Faire sa place et faire « famille » dans les villages de basse Amazonie (Brésil). Rôle de la socialisation enfantine dans les dynamiques familiales de transmission », AnthropoChildren, 9 (Varia), 2019-2020 [en ligne]. Mis en ligne le 25 septembre 2020. https://popups.uliege.be/2034-8517/index.php?id=3319

2020 SIMENEL, R., STOLL, E. « Comment devient-on Amérindien ou Chérif par une origine juive ? Trajectoires généalogiques pour repenser le lien au sol en Amazonie et au Maroc », Lusotopie, vol. 18(dossier : Judaïsmes dans les lusotopies contemporaines), 2020, p. 218-246. Mis en ligne le 04 février 2020. https://brill.com/view/journals/luso/18/2/article-p218_5.xml; doi:10.1163/17683084-12341744

2019 STOLL, E., ALENCAR, E., MEDAETS, C., FOLHES, R. « Etnografar as paisagens evanescentes da Amazônia », in: Stoll, E., Alencar, E., Folhes, R., Medaets, C. (dir.), Paisagens Evanescentes: Estudos sobre as percepções das transformações nas paisagens pelos moradores dos rios amazônicos, Belém, Editora do NAEA, p. 21-40.

2019 STOLL, E., « “Vamos segurar nossas pontas!” Paisagem em movimento e domínio dos lugares no rio Arapiuns », in: Stoll, E., Alencar, E., Folhes, R., Medaets, C. (dir.), Paisagens Evanescentes: Estudos sobre as percepções das transformações nas paisagens pelos moradores dos rios amazônicos, Belém, Editora do NAEA, p. 137-162.

2018 STOLL, E.,« A Brincadeira dos Pretos dos indígenas Tapajó do rio Arapiuns: variações patrimoniais de uma ecologia das relações », in: Carvalho, A. V. de; Ortiz Espejel, B.; Juliano, T. (org.), Perspectivas patrimoniais: natureza e cultura em foco, Curitiba, Editora Prismas, p. 537-568.

2017 STOLL, E.,« Qui est le grand méchant loup ? Transformations nocturnes effrayantes et identification de l’inceste en Amazonie », L’Herne – Cahiers d’anthropologie sociale, n. 15, (dossier : La peur de l’inceste, coord. A. Michelet et J. Caruso), p. 18-38. https://www.cairn.info/revue-cahiers-d-anthropologie-sociale-2017-2-page-18.htm; doi.org/10.3917/cas.015.0018

2017 STOLL, E., FISCHER, L. R. C., FOLHES, R. T., « Recenser la propriété en Amazonie brésilienne au tournant du xxe siècle : des registres de terres de João de Palma Muniz aux cartes de Paul Le Cointe », Histoire & Mesure, vol. 32, n. 1 (dossier : Le chiffre et la carte. Pratiques statistiques et cartographiques en Amérique latine XVIIIe – XXe siècles, coord. J.-P. Beaud et C. Damasceno Fonseca), p. 53-90. https://histoiremesure.revues.org/5756; doi.org/10.4000/histoiremesure.5756

2016 STOLL, E.,« La fabrique des entités : récits sur l’enchantement d’un riverain extraordinaire en Amazonie brésilienne », Cahiers de Littérature Orale, vol. 79, n. 1, (dossier : Des vies extraordinaires : les territoires du récit, coord. A. Clerc-Renaud et C. Leguy), p. 23-50. https://clo.revues.org/2792

2016 STOLL, E.,« Tant de maîtres, temps de mal-être : inceste et couvade chez les riverains du bas-Tapajós », in : Erikson, P. (éd.), Trophées. Etudes d’ethnologies et d’indigénismes amazonistes offertes à PatrickMenget, Paris, Société d’Ethnologie, p. 225-232.

2015 STOLL, E., « Montrer l’autre pour dire le soi, montrer le soi pour dire l’autre. La « Farce des Nègres » du bas-Tapajós (Amazonie brésilienne) », Gradhiva, vol. 22, p. 192-221. https://gradhiva.revues.org/3085; doi.org/10.4000/gradhiva.3085

2015 FOLHES, R.T., AGUIAR, A.P.D., STOLL, E.,DALLA-NORA, E.L., ARAÚJO, R., COELHO, A., CANTO, O., « Multi-scale participatory scenario methods and territorial planning in the Brazilian Amazon », Futures, v. 73, p. 86-99. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0016328715001147

Présentation libre

Emilie Stoll est chargée de recherche en anthropologie sociale au CNRS.

Son équipe de recherche est l'UMR 8053 (Laboratoire Caribéen de Sciences Sociales - LC2S) à l'Université des Antilles. Elle est actuellement invitée au Centre Alexandre-Koyré où elle coordonne le projet Émergence(s) Ville de Paris EXORIGINS jusqu’en 2023.

Elle est également membre associée de l’UMR 208 Patrimoines Locaux, Environnement et Globalisation (PALOC) et collaboratrice du Centro de Documentação Historica do Baixo Amazonas de l'Université Fédérale de l'Ouest du Para, à Santarém (Brésil), où elle coordonne un projet de numérisation d’archives financé par le programme Modern Endangered Archive Program de l’University of California in Los Angeles Library.

Ses travaux de recherche, en Amazonie brésilienne, se situent à l'intersection de l'anthropologie américaniste (étude des groupes amérindiens d'Amérique du Sud), de l'anthropologie de la transmission (étude des migrations sur le temps long et construction du lien au sol) et de l'anthropologie de la nature (perception des dynamiques paysagères, rapports entre humains et non-humains).

Docteure de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes en anthropologie (directeur de thèse : Patrick Menget) et docteure de l'Université Fédérale du Pará (Brésil) en Sciences de l'environnement (directeur de thèse : Roberto Araújo), Emilie Stoll a soutenu sa thèse en 2014 sur les rivalités entre parents et voisins, en Amazonie brésilienne, au sujet de positionnements identitaires concurrents, en contexte multiculturel. Sa thèse a été distingée par la Mention du Prix de Thèse du Musée du Quai Branly.

Actuellement, ses sujets de recherche sont :

- Labilités identitaires et territoriales à l’épreuve des politiques multiculturelles : la circulation des populations entre les catégories ethno-légales en Amazonie brésilienne

- Perceptions et pratiques de l’évanescence paysagère par les populations amazoniennes

- Transmission d’altérités et mécanismes d’ancrage : déclassement social et autochtonisation des descendants de migrants en Amazonie brésilienne

- Trajectoires de l’arbre à caoutchouc entre l’Amazonie et les empires coloniaux européens : circulations de végétaux, de personnes et d’imaginaires

Autres, distinctions

2018. Lauréate du programme jeune chercheur Emergence(s) Ville de Paris

Dernière mise à jour : octobre 2022